10/03/2008

INJECTIONS DE NEUPOGEN

 Deux injections par jour.........je vous dis pas........l'horreur

NEUPOGEN 480 (FILGRASTIM) 

Le filgrastim appartient à la famille de médicaments appelés les facteurs stimulants de colonies de granulocytes humains (G-CSF). Le filgrastim aide la moelle osseuse à produire les globules blancs qui jouent un rôle dans le combat du corps contre l'infection. Le filgrastim est employé pour soigner et prévenir une neutropénie (diminution du nombre d'une variété de globules blancs appelés neutrophiles.) Il est utile aux personnes atteintes d'une neutropénie chronique sévère et aux personnes qui reçoivent un type de chimiothérapie ralentissant la production de globules blancs, une greffe de la moelle osseuse ou de cellules souches, certains médicaments pour soigner une infection à VIH.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament?

des maux de dos, des maux de tête, une hypotension artérielle (des étourdissements), des douleurs osseuses légères à modérées, des douleurs musculaires, du sang dans l'urine, des saignements de nez, des taches rouges ou violettes, des plaques ou des lésions sur la peau, des signes d'une rupture de rate (par ex. une douleur sur le côté supérieur gauche de l'abdomen ou au sommet de l'épaule), des signes de syndrome de détresse respiratoire aigüe sévère (par ex. fièvre, essoufflement, toux ou congestion pulmonaire).

Cessez de prendre le médicament et obtenez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une intense réaction allergique (par ex. urticaire, essoufflement, respiration sifflante, enflure du visage ou de la gorge, fréquence cardiaque rapide, étourdissements).

 

 

23:27 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : neupogen, globules blancs |  Facebook |

Commentaires

infirmière à la retraite Je suis de celles qu sont prise avec un cancer (maudit) qui ne se quérit pas :lymphome lymphocitaire non hodgkinien de stade iv (4) et qui a atteint la moelle osseuse a 80%.
En juillet 2006 j'ai commencé des traitements de chimio jusqu'au mois de fév 2007.
j'ai du recommencé a n'en recevoir d'autres depuis juin 2009 accompagné de plusieurs médicaments prise à la maison comme anti-bio,anti-viral (ect)

l'oncoloque m'à dit que ce n'était que pour me prolongé seulememt puisque çà ne se quérit pas.
Mais je garde l'espoir que dans les recherches qu'ils découvrent un vaccin qui pourrait stopper la maladie.
Je sais que je ne suis pas la seule au monde comme çà mais le meilleur médicament est l'espoir de guérisson.

Aurevoir les ami(es)

Écrit par : Huot Olie | 19/08/2009

je suis en traitement de chimio soit le premier est de 5 jours 6 heures par jour et aux 3 semaines le 2ixiemes une durées de 3 heures apres celui de 5 jours 24 heures plus tard je m`inserres le neupogen et apres 5 injections surs 7 j`ai gros probleme dans le bas du dos sois aux dessus du coccyste deux reprises depuis 1 an je suis entrée a l`urgence en crise et en criant de douleur 2 heures et plus de la un médecin conclu que s`étais du aux neupogene et depuis je dois prendre des tynénol pour la douleur et meme encore des comprimées a la codéines et aussi beaucoup de maux de jambes. le problemes a ete que les oncologues màvais rien dit aux début des premiers traitement`. merci a vous jp grenier.

Écrit par : Jean-Pierre Grenier | 15/07/2011

Écrire un commentaire