09/05/2008

J'AI OUBLIE

Voici les paroles d'une chanson de l'artiste Grand Corps Malade, elles expriment ce que je ressens, ce qui me passent par la tête et que j'ai un peu de mal à écrire moi-même. J'adore cette chanson et son auteur.....

J'ai oublié de commencer ce texte par une belle introduction
J'ai oublié de vous préparer avant d'entrer en action
J'ai oublié de vous prévenir que je m'aperçois que dans ma vie
J'ai oublié pas mal de choses si vous voulez mon avis
J'ai oublié d'être sage, j'ai oublié d'être prudent
J'ai oublié de me ménager et je me suis cassé les dents
On m'a dit qu'on ne pouvait pas être et avoir été
Moi j'ai oublié de faire attention a moi une nuit d'été
J'ai oublié ce que c'est de courir derrière un ballon
J'ai oublié d'être fort comme Achille et son talon
J'ai oublié de remercier mes parents pour tout ce qu'ils ont fait
Mais je suis pas doué pour ce genre de trucs, c'est pas moi le fils parfait
J'ai oublié de prendre des risques dans l'ensemble de mon parcours
Et quand je regarde derrière moi, parfois j'ai le souffle court
J'ai traversé les années plus vite qu'on passe un péage
J'ai oublié de prendre le temps de voir passer les nuages
J'ai oublié d'écrire un texte sur la force de l'amitié
Qui met l'amour à l'amende dont la faiblesse me fait pitié
Y'a pas beaucoup de meufs qui m'ont vraiment fait me retourner
J'ai oublié de tomber amoureux depuis quelques années
J'ai oublié d'imaginer de quoi seront faites les années prochaines
Et quand on me parle de l'avenir, j'ai tendance à changer de chaîne
J'ai oublié de payer mon amende pour m'être garé devant la station
Tant pis pour moi, maintenant j'ai 30% de majoration
J'ai oublié de faire en sorte que ce texte soit structuré
Ca part dans tous les sens tant que ma feuille n'est pas saturée
J'ai oublié de mettre des baggys et des ensembles en peau de pêche
J'ai oublié d'avoir du style et c'est comme ça depuis la crèche
J'ai oublié de chialer depuis un sacré bout de temps
Une sorte de sécheresse ophtalmique, s'en est presque inquiétant
Je sais pas si c'est normal mais c'est vrai que pour être franc
La dernière fois que j'ai versé une larme, on achetait le pain avec des francs
Dans ces vers, j'ai oublié d'arrêter de parler de moi
J'ai oublié de m'oublier comme un premier samedi du mois
J'ai l'impression de me mettre à poil depuis bientôt un quart d'heure
Sur ce coup là j'ai oublié de garder pas mal de pudeur
J'ai oublié de croire en l'existence d'un être supérieur
J'aime pas les jeux de hasard j'ai toujours été mauvais parieur
Par ailleurs, tant mieux, car je ne pourrais pas m'empêcher
De me dépêcher de me sauver pour pas confesser mes péchés
J'ai la pêche et à cette façade, faut pas forcément te fier
J'ai pas oublié d'être un con fier qu'a du mal à se confier
J'ai oublié de me plaindre quand ça en valait la peine
J'ai oublié d'ouvrir les vannes quand la coupe était pleine
A ce putain de texte, j'ai oublié de trouver une chute
Comme un cascadeur qui saute d'un avion sans parachute
Mais chut ! Faut que je me taise, car maintenant c'est la fin...
... . A vrai dire pas tout à fait car pour l'instant j'ai encore faim
J'ai oublié d'écrire ce que je crois et ce que je pense vraiment
J'ai oublié de croire à ce que j'écris machinalement
Mais finalement c'est peut-être mieux car se rappeler c'est subir
J'ai oublié de penser qu'il était préférable de se souvenir
J'ai oublié mon flow, j'ai oublié mon stylo
J'ai oublié mon micro et j'ai oublié tous les mots
J'ai oublié des tas de sujets, vous avez compris le concept
Alors pour pas trop vous saoulez je vais m'arrêter d'un coup sec.

Grand Corps MaladeClin d'oeil

 

23:35 Écrit par Linda | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

polution généralisée - cancer environnemental PCB - Pollution généralisée - Monsanto - Blog de Marie-Monique Robin
( http://sylviejamet.over-blog.com/article-19510159.html )

à lire pour tous ceux qui sont soucieux de la sauvegarde de l'espèce humaine :
"Les pollutions invisibles : Quelles sont les vraies catastrophes écologiques?" ,
un livre de Frédéric Denhez.

L'auteur fait le point sur ce qui doit vraiment nous inquiéter et sur les alternatives possibles pour réduire ces pollutions.

Il nous explique, et de façon très claire et très documentée, comment ça marche : métaux lourds, solvants, éthers de glycol, POP, PCB, dioxines, perturbateurs endocriniens, ...

Ce sont les grands dangers, ignorés, qui nous menacent le plus.
De véritables bombes à retardements, qui s'accumulent partout au fur et à mesure que nous les produisons !
Partout, jusqu'aux pôles, jusqu'aux lieux les plus éloignés de toute activité industrielle ou agricole :
car les polluants se déplacent, parcourant la planète,
- via les vents (Alizés, Cellules de Hadley, Cellules de Ferrel, ...) et les courants marins [courants profonds (lesquels forment un immense "tapis roulant" unique qui circule de l'Océan Atlantique à l'Océan Pacifique et à l'Océan Indien) et courants de surface],
et
- via les chaînes alimentaires (la présence de polluants à des doses infimes générant contamination de tous les maillons d'une chaîne alimentaire par accumulation et concentration).

Les polluants parviennent à toucher ainsi tous les écosystèmes.


Alarmant pour la survie de l'espèce humaine, vu les dommages rencontrés chez les humains lors des catastrophes chimiques (cancers, baisses d'immunités, et, des années plus tard, malformation des embryons, malformations de la descendance conduisant à la stérilité); et si on recoupe celà avec les études faites sur l'animal (stérilité, modification des comportements sexuels, malformation des futures générations, atrophie du sexe chez les individus mâles, voire naissance de femelles uniquement) et avec la hausse considérable, chez l'humain, des cancers (des cancers aux causes non expliquées, et notament des cancers des testicules chez des sujets de plus en plus jeunes), des allergies, la hausse des infertilités et stérilités et la hausse des malformations chez l'enfant, notamment des malformations liées aux organes de reproduction..., le principe de prudence s'impose !


Alarmant, car une pollution faite ailleurs, très loin, c'est une pollution qui revient très vite chez nous.



Dans ce contexte,

la polémique contre MONSANTO,
son désherbant Roundup, et ses OGMs résistants à ce désherbant,

s'insère dans un

PARI MAJEUR :

celui de faire,

là tout de suite,

chacun à son niveau,

en tant que citoyens, consommateurs, électeurs, décideurs, industriels, politiques,

le choix de sauver l'espèce humaine,
l'environnement et notre planète.



Voici l'adresse du Blog "Le Monde selon Monsanto", http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto : il s'agit du blog de Marie-Monique Robin, dont le documentaire "Le Monde selon Monsanto" a été diffusé le 12 mars 2008 sur la chaîne de télévision ARTE
(playlist de l'émission "LE MONDE SELON MONSANTO", disponible sur "WAT TV" http://www.wat.tv/video/video-monde-selon-monsanto-kohp_kmnu_.html )

Écrit par : Sylvie Jamet | 27/05/2008

ma très chère Linda , je viens de te relire encore et encore toujours pas de nouvelles de toi comment vas-tu ? ta greffe a-t-elle prise ? comment vas-tu ? je saurai en septembre si je prends le même chemin que toi la chambre stérile et ça me fais "peur " moi aussi j'ai changé , de la Sandra optimiste que j'étais je suis devenue fatiguée , je ne sais plus ce qu'est sourire et n'est pas envi de faire semblant je n'ai jamais été bonne comédienne . J'espère te lire bientôt sur ton blog qui est super j'ai essayé d'en faire un mais personne n'y a jamais repondu ......
je t'embrasse très fort ma grande et garde ton courage j'aimerai tellement pouvoir t'aider
gros bisous d'une amie d'infortune
Sandra

Écrit par : sandra | 21/08/2009

Les commentaires sont fermés.