09/11/2009

LA RENTREE A LA MAISON APRES LA GREFFE

Super contente de rentrer chez moi malgré l'extrème fatigue, mal aux os, je sentais que la moëlle osseuse faisait son travail mais trop contente d'être à la maison, retrouver ma famille, mes petites habitudes, un wc normal et une nourriture autre quoique tout les crudités devaient être lavés avec une goutte d'eau de javel, contente de retrouver mon chat malgré que je ne pouvais pas nettoyer sa litière, contente de tout car j'avais refoulé mes peurs de la greffe et tout à coup un sentiment de liberté m'envahissait.....c'était fini, j'étais à la maison.

Malheureusement cet engouement n'a pas duré, je me suis remise à songer à mon boulot avec toutes ces questions "quand est ce que je pourrais retravailler, reprendre une vie normale, une vie sociale, je voulais tourner la page de quasi 5 ans de traitement, hôpital, docteur, médicament, interventions,.....

Dans ma tête c'était clair, si ma vie reprenait comme avant, je tournais une fameuse page et je recommencerais à vivre.........

Je me suis vite rendue compte que tout cela allait être impossible, que plus jamais rien ne serait comme avant, j'ai ruminé des nuits entiéres, étais ce le contre choc de la greffe, je n'en sais rien mais je suis tombée encore plus bas que terre mentalement, phsychologiquement. La dépression a et est toujours présente.....Moi, soi disant la grande courageuse je flanchais, plus l'envie de rien sauf l'envie de mourir, en fait je n'acceptais plus tout ce que j'avais subi sur quasi 5 ans. J'ai vu un psychiatre, un nouveau antidépresseur et faire avec........ Certains jours ça peut aller, d'autres jours c'est la catastrophe totale. J'ai demandé à Dieu chaque soir pendant plus de deux mois que je ne me réveille pas de mon sommeil....apparemment, il ne m'a pas entendue. Je lui ai demandé également si j'avais encore une mission  à faire sur cette terre car si pas alors autant aller le rejoindre.Hé oui, quand la solitude intérieure vous dévore, en ce qui me concerne je me suis tournée vers notre Seigneur mais concernant la mission pas d'indices, je continue à chercher.

  

Commentaires

Chère Linda, en réponse a ce courrier sur le retour a la maison sache que moi aussi et je pense que nous sommes nombreuses a le vivre c'est stop on arrête toi ça fait 5 ans mois 2 mais comme toi chaque soir je demande a DIEU DE ME RAPPELER A lui je pense qu Il doit préparer Noël et a autre chose a faire qu'a nous écouter ? Le medecin m'a aussi changé mes antidépresseurs mais il n'y a pas de changement une toujours une envie de REPOS ce soir c'est le reveillon je le passe seule et commen c'est la cata totale je prefère être seule bonne fête ma grande bisous

Écrit par : sandra | 24/12/2009

Chère Sandra Mon réveillon n'a pas été des plus gais non plus, alors que j'espérais tant de celui-ci,mes enfants ont préféré passé Noël chez ma soeur à jouer au poker alors que c'était pas prévu, j'avais acheté quelques trucs pour manger eux,moi et la copine de mon ainé, mais je suis restée seule lejour de Noël.Cela est insignifiant pour les personnes qui ne sont pas dans notre cas mais pour nous c'est si important ces petits détails. Noël est la fête religieuseque j'adore depuis enfant. Bisous à toi Sandra

Écrit par : Linda | 29/12/2009

bonjour ma courageuse moi aussi je me tourne vers la religion j'ai repris le travail la semaine prochaine je suis ko ça me fatigue beaucoup mais comparé a toi ma chérie je n'ai pas a me plaindre . il me reste encore 2 ganglions qui se baladent on verra en juin .Prends bien soin de toi , reposes toi il faut que tu reprennes des forces , profites de tes petits soignes toi nous sommes nombreux a avoir besoin de toi , donnes nous de tes nouvelles
je pense très souvent a toi je te fais de gros gros bisous on t'Aime ma Linda .

Écrit par : sandra | 09/03/2010

Ou es-tu ? ou en es-tu ? plus de nouvelles depuis si longtemps je n'ai pas beaucoup de force mais je te la donne volontier que tu reviennes vers nous qui pensons tellement a toi j'ai un super truc a t'envoyer mais je ne sais pas ou ......j'espère vite de tes nouvelles nous tous et toutes avec toi dans ta lutte au quotidien bisous bisous

Écrit par : sandra | 03/05/2010

encore plein de bisous a toi et tes enfants
j'avais repris le travail en mars et là je m'arrête a nouveau en CLD
il me tarde d'avoir de tes nouvelles
gros bisous ma grande on t'Aime

Écrit par : sandra | 17/05/2010

Linda s'en est allée Linda s'en est allée ce jeudi 10 juin je la connaissais très peu en effet nos deux fils sont amis, il y a deux ans Nicolas avait la chance de partir en vacances avec eux c'est à cette occasion que j'ai pu la rencontrer.
J'ignorais jusqu'à hier l'existence de ce blog, je l'ai découvert par hasard. il a dû lui en falloir du courage pour supporter ce long combat, toutes mes pensées et mon respect sont avec elle

Écrit par : nadine | 11/06/2010

Au revoir Linda Ce matin au Musée nous avons tous appris cette triste nouvelle. Tu es arrivée au Musée avec un grand coeur et une force de te battre contre tous problèmes que s'opposaient à toi. Tu as continué a avoir cette force pour te battre jusqu'au bout contre cette foutue maladie mais celle-ci a eu raison de toi malheureusement. Une chose est certaine, je ne t'oublierai jamais.
Au revoir Linda.

Écrit par : Danièle | 11/06/2010

Bon voyage... C'est avec une grande tristesse que j'ai appris ton départ... Même si nous n'étions pas intimes, les quelques moments passés avec toi resteront gravés dans ma mémoire... Un grande dame, pleine de coeur, de force, de courage et de joie de vivre! Tu es un exemple à suivre ma belle... Je te souhaite bon voyage et une vie meilleure là bas... Toutes mes pensées sont pour toi et tes proches.... Bon voyage Linda...

Écrit par : Delphine | 12/06/2010

Les commentaires sont fermés.