03/12/2009

IMPENSABLE

Mardi 1er décembre, j'avais rdv avec le pneumologue(voir le post précédent) à Mont Godinne à 15H afin de mettre au point avec lui une date pour l'opération. Au fait, il s'agit exactement d'un adénocarcinome pulmonaire a opérer au plus vite......Mais , ce même jour, j'avais rdv avec la médecine du travail (MEDEX) à 13h. A 12h30, j'étais dans la salle d'attente, stressée pour arriver à l'heure à Mont Godinne, stressée également de cette visite chez le pneumologue, donc je demande à un médecin contrôle quand est ce que l'on commence , à ce moment là il est 13h01, il me répond qu'il attend son collègue soit il est 13h15 quand le collègue arrive, 13h20 quand il m'appelle. Dans leur bureau, ce jeune médecin a commencé à m'insulter de grossière car lui il soignait des gens, que moi je ne travaillais pas que j'avais bien le temps, qu'il n'avait pas eu encore l'occasion de manger et que je l'emmerdais, il m'a prié plus d'une fois de sortir de son bureau, que je n'avais qu'à redemander une convocation, chose que j'ai refusée, dès lors, il s'est levé et il m'a tiré par le bras jusque la porte d'entrée, là ou je me suis cognée et il a terminé "foutez le camp où j'appelle la sécurité". J'ai pas eu le temps de parler, tout s'est déroulé trés vite. Que penser des médecins du MEDEX ????????? Un comportement pareil sur personne reconnue handicapée?????Descrimination envers les malades. Après cet incident, je me suis rendue à Mont Godinne et j'ai vu le pneumologue, l'opération se fera dans le courant de ce mois, plus de temps à perdre a t-il dit, demain vendredi 4 décembre, je vais faire tout les examens pré-opératoires, le jeudi 10 décembre rdv avec l'anésthésiste, ensuite je rentrerais dans les jours qui suivent pour l'intervention chirurgicale qui durera de 2 à 3 heurs, en fait on va enlever un lobe pulmonaire, 2 jours soins intensifs, ensuite chambre normale pendant 8 jours avec un peu de chance, je serais près de ma famille à Noël même si je suis mal, je serais avec eux. L'année passée, c'était le réveillon de nouvel an que je passais seule dans une chambre semi stérile en pleine chimio pour mon lymphome......