11/04/2007

MON BLOG A 1 AN

etoile005a                                                                                 etoile005a
        mon    blog     
     1 an aujourd'hui 
                              merci

 

23:22 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

03/03/2007

LA DETRESSE...

Tu n'arrives pas par hasard, oh que non......tu arrives en bout de course après une série successive de souffrances physiques et/ou morales ou d'événements malheureux dans la vie de quelqu'un, une lassitude de la vie liée à des problèmes de natures diverses, tu arrives même à mettre des oeillères pour que la personne ne sache plus voir clairement, ne sache plus voir vers qui se tourner pour l'aider. Avec toi, on arrive difficilement à raisonner objectivement, on est dans le brouillard complet en ta compagnie...en fait on est seul au monde!!! 

Tu n'arrives pas tout à coup, oh que non.....pour certains il te faudra des années, pour d'autres quelques mois, pour elle ou lui il faudra la souffrance de trop, l'évenement malheureux de trop pour t'installer confortablement.

Et quand tu seras bien installée, tu commettras peut-être l'irréparable sous diverses formes comme la pensée au suicide, la tentative de suicide, le suicide, l'assassinat, le meurtre, le vol, le mensonge, la dénonciation,.........

Je te connais détresse, je t'ai vécue après diverses souffrances et événements malheureux étalés sur deux années, l'annonce de mon cancer vient clore la série et en même temps me fait un boum énorme dans la tête et te donne ainsi l'occasion de t'installer et me donner de mauvais conseils. Mais je t'ai combattu détresse et tu n'es pas arrivée à tes fins, bien sûr il m'a fallu une force terrible pour te contrer. Et cette force, je l'ai puisée dans l'amour que je porte à mes enfants. 

"Les choses extérieures ne dépendent pas de moi ; ma volonté dépend de moi. Où chercher le bien et le mal ? En moi-même, dans ce qui est mien."
Épictète, Entretiens

02:06 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/02/2007

TELEVIE 2007

SOYONS GENEREUX POUR NOS ENFANTS MALADES, POUR LES ADULTES ET N'OUBLIONS PAS QUE CETTE MALADIE N'ARRIVE PAS QU'AUX AUTRES.

Un nouveau médicament, un nouveau vaccin peut donner une rémission totale ou alors prolonger la vie des malades......pensons y...Et aussi, certains nouveaux médicaments permettent de supporter un peu mieux les chimiothérapies...... 

En 2007, l'UCL et ses hôpitaux se mobilisent à nouveau pour le télévie. Depuis sa création, cette opération à rapporté plus de 76 millions d'euros pour la recherche....... 

L'UCL veut témoigner de son engagement dans la recherche contre le cancer. Trop de cancers surviennent encore chez l'adulte et chez l'enfant, ...

La soirée de clôture du Télévie 2007 ...aura lieu le samedi 5 mai 2007 à Namur Expo et depuis les centres de promesses de Jodoigne et de Lessines. ...

www.uclouvain.be/46225

www.televie.be/cloture.php

MERCI à l'UCL et les donateurs pour ce grand élan de générosité

De mon côté, je vais faire ma petite action en vendant les gadgets télévie, ma condition physique ne me permet pas d'entreprendre plus.  

12:21 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

TERMINER LES PIQURES....

Bonjour à tous,

J'espère que vous n'êtes pas trop anéanti par les grippes, gastro, bronchites,......

En ce qui me concerne, je viens de terminer une série de 18 piqûres ce matin, j'ai les fesses comme des passoires.......

Plus que 2 jours à prendre du médrol(cortisone) et ensuite traitement fini.

Il a commencé le 5 février pour otite à chaque oreille, ensuite perforation du tympan, je rappelle le médecin pour grosse fièvre diagnostic bronchite et je termine avec l'état grippal.

Aujourd'hui, je me sens un peu mieux mais je traîne les pantoufles......

Beaucoup sont mal, c'est l'époque, on ne sait rien y faire.

Ils font compter une dizaine de jours pour se rétablir.......

Allez courage pour ceux qui commencent à peine les symptômes......

Bonne journée à tous

11:50 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/01/2007

REMERCIEMENT 

merci11

A vous tous pour tous vos messages que vous m'avez adressés à l'occasion de cette nouvelle année 2007 sur ce blog, par sms, par carte et aussi à vive voix

Je n'oublierai pas et je vous réciproque le meilleur pour vous et vos familles......

 

13:20 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/11/2006

BILAN DE SANTE

 

22 novembre 2006......14H

Voilà, encore un bilan de fait.

Bilan stable.....OUF

Quelques imperfections mais rien d'alarmant.

Il faut que cela reste ainsi........ 

Encore du repos.......pas de reprise du boulot jusqu'au prochain bilan en mai 2007.

Je finis cette semaine beaucoup plus sereine.

Tout ce stress avant un bilan, je vais pouvoir l'évacuer........

Merci à vous tous et toutes pour les marques de sympathie

22:06 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

16/11/2006

BILAN DE SANTE NOVEMBRE 2006

J'attends celui-ci avec plus d'impatience que les autres......

 

Pourquoi?? Fin juillet 2006, alors que mon dernier bilan fin mai était bon, apparaissent deux ganglions cervicaux enflés, à 15 jours de mon départ en vacances.

 

D'urgence, pet scan et prise de sang pour effectivement voir qu'il y a un petit quelque chose mais pas assez pour un nouveau traitement selon la cancérologue. Car il pourrait s'agir aussi d'un virus. Elle suggère d'attendre le bilan de novembre, on y verra plus clair.......

Je n'ai pas eu envie de l'écrire sur le blog à l'époque, c'est même une période ou j'ai peu écrit sur mon blog en fait.

J'ai préféré penser à autre chose, faire autre chose. Mais aujourd'hui à 7 jours de l'échéance, je suis forcée d'y repenser. Mais ça va, je tiens bon

Mes scanners sont fait, il ne me reste plus que la prise de sang et voir la cancérologue le 22 novembre.

Comment je me sens?

Au niveau moral, des jours euphoriques et des jours mélancoliques mais dans l'ensemble le mental va bien.

Au niveau physique, là c'est autre chose......une perte d'appétit depuis plusieurs

semaines, d'où perte de quelques kilos (pas grave, j'ai des réserves...lol), une fatigue certains jours désastreuse, mal les articulations, vite essoufflée, .......mais je vis avec, j'accepte que tout n'est plus comme avant.

"DEMAIN EST UN AUTRE JOUR"

10:24 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

31/10/2006

LA TOUSSAINT

Je n'attends pas la Toussaint pour me rendre au "cimetière".

J'aime pas trop ce terme "cimetière", je préfére dire "un endroit de recueillement".

Car, en ce qui me concerne, et sans tomber dans le macabre, cet endroit de recueillement est source de paix intérieure, il y fait calme, reposant........

S'arrêter devant une pierre tombale inconnue et se demander quel a pu être l'histoire de cette personne et sa destinée......

Je m'y rends à toutes les saisons, l'automne avec ses feuilles mortes, l'hiver avec sa froidure, le printemps avec les oiseaux qui chantent et l'été, où j'ai cette impression qu'ils font tous la fête.........

Ne vous méprenez pas, je suis en paix avec moi et la mort ne me fait pas peur. 

 

La Toussaint est le jour où les morts de demain vont rendre visite à ceux d'hier. 
 

11:37 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/09/2006

POUR ALEXANDRA

Alexandra, nous passons tous par là.........

A Toi qui souffres
Qui est au bord du gouffre
A Toi qui ne sens plus rien
Si ce n'est ce vide ou ce trop plein

A Toi qui te sens si seule dans ton malheur
Et que personne ne peut ressentir

A Toi qui voudrais hurler
Pour que quelqu'un t'entende

A Toi qui pleures
Toutes les larmes de ton coeur

A Toi qui voudrais vivre
Et que le doute s'installe

J'aimerais Te dire :

Fais Silence - Ecarte ta Raison - Descends dans ton Coeur :
Là une petite flamme vit, palpite, prisonnière de sombres pensées.
Une petite flamme qui ne demande qu'à grandir

Ecoute-La  -  Sens-La  -  Vois-La  -  Touche-La  -  Goûte-La
Laisse ton Corps, Temple de ton Ame, l'accueillir.

Et les chaînes qui L'entravent tomberont.
OUI, la VIE est en Toi
ACCEPTES TA MALADIE ET BATS TOI

Linda(collègue de Paola, ta soeur)

11:18 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/09/2006

ENCHAINEMENT

L'elfe enchainée

 

 

J'aime cette image, pourquoi, je ne sais pas.........peut-être que je me sens enchainée aussi à ma vie quotidienne du moment. 

 

16:12 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

ATTENDRE...

Savoir attendre sans vouloir tout comprendre,
Savoir hurler sans pour autant se résigner,
Savoir pleurer sans pour cela désespérer.
Essayer d’avancer pour ne pas retomber,
Essayer d’oublier pour ne pas se noyer,
Essayer d’espérer pour ne pas se révolter.

Laisser couler son cœur comme s’ouvre une fleur,
Laisser sortir son âme comme s’élève une flamme,
Laisser renaître la vie comme pousse l’épi.

Regarder l’horizon pour une autre ascension,
Attendre un navire pour un nouvel avenir,
Guetter l’Espérance pour une autre naissance.

Elisabeth Lafont.

10:24 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/09/2006

REAPPRENDRE A VIVRE NORMALEMENT....

Eh bien, ce n'est pas si évident que ça. Je ne sais comment cela se ou s'est passé pour d'autres malades mais pour moi je n'arrive plus à trouver mon rythme d'autrefois.

Je vais au ralenti pour tout, même mon cerveau s'est mis au ralenti.

J'ai aussi très difficile de sortir de chez moi, et pourtant l'envie est là mais j'ai cette impression d'errer vers rien.

Le regard des autres me fait peur, c'est psychologique je le sais mais j'ai

le sentiment quand on me regarde que la personne sent ma maladie.

Si je pouvais tirer un trait sur tout ça........

Mais je fais des efforts, je m'oblige à sortir de temps en temps.

Je me dis que reprendre mon boulot me ferait mentalement du bien, mais je dois rester réaliste jamais je ne tiendrai le coup, je dors encore des 4 à 5 heures dans l'après midi. C'est encore trop tôt, je pense. Mais ça, c'est mon oncologue qui verra, mon prochain bilan est en novembre. Attendons et voyons, en fait c'est ce que je fais depuis mai 2005. Je me dis aussi que le fait de reprendre une voiture me permettrait de faire plus de choses, de sortir un peu plus mes enfants.

Je réfléchis beaucoup en ce moment à tous les détails qui pourraient me rendre une vie plus active afin de ne plus rester cloisonnée chez moi avec mon meilleur ami canapé.

Bisous à vous tous chers lecteurs

13:52 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/07/2006

On ne peut oublier......

Les personnes qui vous ont soutenues dans l'épreuve......des chimios.

Des collègues qui pour certains sont devenus amis, les connaissances, les voisins,.....et malheureusement les amis d'autrefois qui ne vous connaissent plus quand on est malade.

Certains pour prendre des nouvelles par téléphone, d'autres pour envoyer des mails pour se distraire, et certains pour passer une soirée conviviale, les voisines qui passent entrouvent la porte et me demandent "Linda, tout va bien?" et puis sortent discrètement,......(merci Noëlla)

MAIS AUSSI.......

les 9 compagnons de l'amitié et de la solidarité.

Depuis le début de la maladie, donc mai 2005, ils se sont organisés pour une sortie mensuelle, soit un barbecue chez l'un, soit chez l'autre, soit un resto,.....enfin quasi tout les mois, nous nous retrouvions le temps d'une journée, malgré leurs obligations professionnelles, malgré leurs obligations familiales. Vous verrez que je me suis incluse dans la photo et de plus au centre, mais non je ne suis pas le centre du monde, juste pour montrer mon ressenti, c'est eux qui m'entourent. Ils n'ont pas eu peur de la maladie, ils sont restés très naturels, ils sont eux tout simplement.

Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeller comment voler.


MERCI A VOUS TOUS

19:27 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

11/07/2006

MES CHIMIOS....

En faisant des recherches, j'ai pu retrouver les composantes de mon traitement lors de ma chimiothérapie,  on appelle ce traitement ABVD et dans mon cas, il m'a fallu 16 chimios de ce mélange à 4 produits.1 chimio tout les 15 jours.

Savoir, c'est comprendre pourquoi on est si mal, pourquoi on est si fatiguée,.....

Après le traitement, il faut encore être très patient car les effets secondaires persistent pendant de nombreux mois, je pense surtout à la fatigue, et en ce qui me concerne malgré un traitement fini fin janvier 2006, j'ai toujours le bout des doigts extrémement sensible et des douleurs dans les os.   

 

A pour adriamycine

Ce médicament anticancéreux, isolé par les laboratoires Carlo Erba en 1965, est le chef de file de la famille des anthracyclines. Son nom usuel, adriamycine, rappelle son origine italienne : la souche bactérienne d’actinomycètes qui produit cet antibiotique vient des rivages de la mer Adriatique.
Substance de couleur rouge-orangé intense, l' adriamycine s’intercale entre deux paires de bases azotées de l’ADN et agit avec la topo-isomérase II, enzyme qui contrôle la structure dans l’espace de l’ADN. Il se forme des complexes ADN-topo-isomérase II-doxorubicine qui fixent les coupures de l’ADN, bloquent ses fonctions et entraînent la mort cellulaire. L'adriamycine favorise aussi la formation de radicaux libres qui peuvent couper l’ADN et endommager les membranes, et expliquent la toxicité sur le cœur.
Après son injection intraveineuse, l'adriamycine disparaît rapidement du sang pour se fixer dans les tissus d’où elle sera éliminée lentement, surtout avec la bile, moins de 10 % de la dose injectée se retrouvant dans les urines. L'adriamycine s’injecte le plus souvent « en flash », c’est-à-dire pendant une durée brève, inférieure à 15 minutes, par injection intraveineuse stricte car l’extravasation entraînerait une nécrose tissulaire. Les injections sont généralement répétées toutes les trois semaines. On peut aussi faire des injections intra-artérielles pour concentrer le médicament sur un territoire particulier, des perfusions intraveineuses de longue durée (de 48 heures à plusieurs semaines) à l’aide de pompes ou des instillations dans la vessie pour des cancers diffus et superficiels.
Comme tous les médicaments anticancéreux, l'adriamycine présente une toxicité qui nécessite un contrôle sévère. Les cellules sanguines (globules blancs et plaquettes) sont toujours atteintes, à un degré variable suivant la dose. La toxicité digestive est fréquente : nausées, vomissements ou diarrhée. Plus rares sont les inflammations de muqueuses, les mucites, d’autant plus fréquentes que l’administration est fractionnée. La chute des cheveux (alopécie) est souvent complète, mais elle est réversible. La toxicité cardiaque est cumulative et n’apparaît généralement qu’au-delà d’une dose totale d’environ 800 mg, c’est-à-dire après une dizaine de cycles de traitement. Elle justifie une surveillance régulière du cœur, par échographie ou par examen isotopique. Outre cette toxicité aiguë, il existe une toxicité rare, d’induction de leucémie, chez les malades guéris de leur premier cancer par l’anthracycline (cancer du sein en traitement adjuvant).
Depuis son introduction, au début des années 1970, dans la chimiothérapie anticancéreuse, l'adriamycine a été largement utilisée, seule ou en association, pour traiter de nombreuses tumeurs (adénocarcinomes, sarcomes, lymphomes, etc.) avec de bons résultats. Sa toxicité cardiaque a fait rechercher d’autres produits analogues, mais aucun ne l’a encore remplacée.

 

 

B pour bléomycine

Médicament anticancéreux, isolé au Japon à la fin des années 1960, à partir d’une bactérie, un Streptomyces. C’est un antibiotique qui provoque des cassures de l’ADN après production de radicaux libres, et bloque ainsi le fonctionnement de la cellule.
Il peut s’administrer par voie veineuse ou artérielle mais aussi intramusculaire ou par injection locale dans la plèvre ou le péritoine. On l’utilise habituellement à la dose de 10 mg/m², une ou deux fois par semaine. Au-delà d’une dose totale cumulée de 200 mg/m² risque d’apparaître une fibrose pulmonaire, irréversible, qui entraînerait une insuffisance respiratoire et une asphyxie mortelle.
Contrairement aux autres cytotoxiques, la bléomycine n’est pas toxique pour les cellules de la moelle osseuse et du sang. Son injection s’accompagne souvent d’une fièvre et de frissons violents qui doivent être évités par une préparation médicamenteuse. La prolongation du traitement se traduit par des troubles de la peau et des muqueuses : épaississements et pigmentation aux coudes, aux genoux et sur les paumes des mains et les plantes des pieds, rougeurs diffuses, irritation de la bouche (stomatite) et des muqueuses digestives gênant l’alimentation (dysphagie).
Cette toxicité traduit son affinité pour les revêtements (épithéliums épidermoïdes) qui la rend efficace sur les carcinomes épidermoïdes des voies respiratoires, des muqueuses génitales et de la peau. Elle est également utile dans les cancers du testicule et dans les lymphomes malins (maladie de Hodgkin et autres lymphomes) ; elle sert aussi dans le mycosis fongoïde, proche des lymphomes malins et localisé à la peau

 

 

V pour vinblastine

Isolée en 1958, la vinblastine est un poison du fuseau mitotique qui se forme au moment de la division cellulaire (mitose) et en bloque l’évolution. La vinblastine et la vincristine sont les deux premiers vinca-alcaloïdes extraits de la pervenche qui ont une application thérapeutique chez l’homme.
La vinblastine est un agent anti-microtubulaire qui se fixe la sous-unité B de la tubuline, à un site différent de celui de la colchicine, le plus ancien des antimitotiques. Elle inhibe sa polymérisation en microtubules, ces composants majeurs du cytosquelette qui interviennent dans de nombreuses fonctions cellulaires, comme la mitose et la motilité. À l’inverse des taxanes qui sont des agents polymérisants. Ces deux classes de médicaments anticancéreux provoquent une inhibition de la dynamique des microtubules. La vinblastine est active sur les cellules qui sont engagées dans le cycle cellulaire, les bloque en G2/M et provoque une apoptose.
Comme les autres vinca-alcaloïdes, la vinblastine est métabolisée dans le foie par le cytochrome P450 et son élimination est essentiellement biliaire. Elle interfère dans le métabolisme de certains acides aminés conduisant à l’acide glutamique.
Les mécanismes de résistance à la vinblastine font intervenir le système MDR, l’hyperexpression du gène, par l’intermédiaire de la glycoprotéine P, entraînant une augmentation de la sortie du médicament et une diminution de sa concentration intracellulaire. La vinblastine présente des interactions avec certains médicaments comme la mitomycine C, la phénytoïne et la ciclosporine, ce qui modifie sa tolérance en cas d’administration simultanée.
La vinblastine s’administre par voie intraveineuse stricte, dans la tubulure d’une perfusion, car elle irrite fortement ou détruit les tissus avec lesquels elle entre en contact. La dose habituelle est de 6 à 8 mg/m2, en une perfusion de courte durée, une fois par semaine. Dans quelques essais cliniques, elle a été injectée directement dans la tumeur pour une maladie de Kaposi associée au sida, au niveau des voies aéro-digestives supérieures. La principale toxicité de la vinblastine est hématologique, avec une diminution fréquente mais transitoire des globules blancs, parfois des plaquettes, rarement des globules rouges. Moins souvent que la vincristine ou la vindésine, la vinblastine présente une intolérance neurologique (troubles des sensibilités des extrémités des membres), qui se corrige spontanément en quelques semaines après l’arrêt du traitement. Les nausées et les vomissements sont rares. Après contrôle initial de la bilirubinémie puis sous surveillance régulière de l’hémogramme, un traitement par la vinblastine seule est généralement bien toléré. La vinblastine n’a pas d’activité cancérogène ni leucémogène reconnue.
La vinblastine est prescrite dans le traitement des tumeurs à cellules germinales du testicule, la maladie de Hodgkin et les lymphomes, les cancers de la vessie, du sein, du rein et de l’ovaire, le mésothéliome. Elle est habituellement associée à d’autres médicaments anticancéreux, en raison de sa faible toxicité hématologique et de sa bonne tolérance ; dans un traitement palliatif, comme pour une maladie de Hodgkin récidivant après une greffe de moelle osseuse autologue, elle peut être prescrite seule pour améliorer les symptômes.

 

 

D pour dacarbazine

Dénommée couramment DTIC (sigle de sa formule simplifiée : Diméthyl-Triazéno-Imidazole-Carboxamide), la dacarbazine est un médicament anticancéreux de synthèse. Elle a longtemps été considérée comme un antimétabolite, mais elle a surtout une action alkylante sur l’ADN et agit à toutes les phases du cycle cellulaire.
La dacarbazine est dégradée par la lumière et doit être protégée dans des flacons opaques avant d’être injectée par voie veineuse stricte. Elle s’administre à la dose de 250 mg/m² et par jour pendant trois à cinq jours ou de 850 mg/m² en un seul jour. Un cycle de traitement est répété au bout de 21 à 28 jours. C’est un des médicaments anticancéreux qui entraîne le plus de nausées et de vomissements, surtout les premiers jours. L’intensité de ces vomissements a stimulé, dans les années 1980, la recherche de nouveaux moyens pour les contrôler (anti-émétiques). Comme les autres produits, la dacarbazine est toxique pour la moelle osseuse et entraîne une diminution des globules blancs et des plaquettes. Elle est aussi responsable de réactions générales de type grippal (malaise, courbatures).
Bien qu’efficace, elle n’est plus guère utilisée, à cause de cette toxicité, pour traiter la maladie de Hodgkin. Seule ou en association avec d’autres substances, elle reste un des meilleurs médicaments du mélanome malin et des sarcomes des os ou des tissus mous, chez l’enfant ou l’adulte.

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

01:29 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

03/07/2006

FONDATION CONTRE LE CANCER

 

LE BÉNÉVOLAT

Le bénévolat, c'est l'art de la gratuité du coeur, du geste et du temps.

Le bénévolat ne connaît d'autres lois que le besoin de l'autre,
percevoir avec lui et trouver ensemble les solutions nécessaires.

L'engagement bénévole, ne serait-ce pas là une façon d'humaniser une société qui s'individualise de plus en plus?

Le bénévolat, c'est une fleur que l'on s'offre.

Le bénévolat, c'est un cheminement personnel :
c'est une fenêtre ouverte sur le monde.

Le bénévolat a tellement de valeur qu'il n'a pas de prix.

Merci aux personnes bénévoles qui ont assuré et qui assurent encore tout mes trajets vers les différents hôpitaux

20:45 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

26/06/2006

JE VAIS MIEUX

"La crise d'hier est la blague de demain."
 
Herbert George Wells

Merci pour les gentils mots d'encouragement

01:12 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/06/2006

PAS MON JOUR

Je me sens mal dans ma peau, et puis cette fatigue que je traîne derrière moi, j'en ai marre de me reposer, j'en ai marre de ne savoir quasi rien faire,........De toutes mes forces, j'essaye de rester positive, mon blog, d'ailleurs montre souvent des messages positifs. Mais aujourd'hui dur, dur..........
Demain est un autre jour

 

Pour moi,

"Vous qui passez à travers une épreuve, quelle qu'elle soit,
soyez assuré qu'il y a quelque part dans le monde, une personne
qui changerait volontiers de place avec vous." 
André Harvey

15:29 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

13/06/2006

DORMIR.....

Voilà, comment j'ai passé ma journée "à dormir", dommage que vous pensez par ce beau temps....eh oui, dommage, je râle mais c'est tout ce que j'ai su faire de la journée. J'adore le soleil  mais ici je le supporte pas trop bien et cette chaleur étouffante.

Mais ce que je souhaite, c'est que tout le monde puisse profiter de ces belles journées. 

 

 Profitez de ses bienfaits, en toute sécurité !


Notre civilisation a imposé la mode des peaux bronzées et chaque année, à la période des vacances, des millions d'individus s'exposent aux rayons du soleil. Mais ils ne sont pas toujours conscients des risques que cette pratique peut présenter pour leur santé.

Le soleil est nécessaire à la vie, mais il n'est pas source de jeunesse et de beauté. Bien au contraire. Les seuls effets bénéfiques de la lumière solaire chez l'homme sont la production de vitamine D dans la peau et la synchronisation des rythmes biologiques. Le bronzage est une réaction de défense de la peau qui oppose ainsi un filtre à la pénétration du rayonnement solaire.

Mais ce filtre n'a qu'une capacité limitée et l'abus de l'exposition au soleil peut entraîner des réactions immédiates ("le coup de soleil" véritable brûlure) et à plus long terme des lésions irréparables : des tâches disgracieuses (photodermatoses) ; le vieillissement prématuré de la peau ; des cancers de la peau, parmi lesquels les mélanomes sont d'une gravité particulière.

Soyez prudent 

01:08 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/06/2006

POUR MES PARENTS

Maman et Papa

Je sais qu'il y a eu des occasions dans ma vie
Où je refusais d'accepter
Ce que vous vouliez me faire voir
Où je pensais que vous ne pouviez
Pas comprendre...


Mais je me rends compte aujourd'hui
Que vous aviez tout compris
Que vous me guidiez non seulement
Par amour mais aussi par expérience

Aujourd'hui je me sens plus proche
De vous car nous avons tant
De choses en commun, mais aussi
Tant à espérer des années à venir.

                                                                   

 

 

 

 

 

 

 

17:25 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/06/2006

SOLITUDE...

Solitude, sais-tu pourquoi je t’aime ?
Solitude, sais-tu pourquoi je t’attends ?
Solitude, sais-tu pourquoi je t’espère ?
Solitude, sais-tu pourquoi je t’ai apprise ?

En toi, je trouve le refuge face au regard étranger,
En toi, je trouve le silence face à l’inexplicable,
En toi, je trouve la paix face à l’épuisement,
En toi, je trouve celle que je suis devenue.

Avec toi, j’ai parcouru des chemins inconnus,
Avec toi, j’ai parcouru l’espoir et la désespérance,
Avec toi, j’ai parcouru la vie et la souffrance,
Avec toi, j’ai appris à tout réapprendre.

Alors, Solitude, quand ma main tu lâcheras,
Et qu’une main nouvelle viendra se tendre,
Alors, Solitude, souvent mon cœur reviendra,
Car pour aimer, il faut savoir attendre.

Elisabeth Lafont

10:37 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/05/2006

BILAN

Bonsoir,

L'heure du bilan a sonné mardi 30/05/2006. 

Je me suis présentée sans trop de stress quoique ma tension était à 15/9.....PAS BIEN......

Bon dans l'ensemble, ça va, juste le foie qui rame suite aux chimios, les reins aussi, analyse d'urine aujourd'hui.

Et pour le reste des symptomes: perte de mémoire, difficulté à se concentrer, mal les os, picotements bout des doigts mains et orteils, et la fatigue, tout cela est du au traitement.

Toute une nouvelle série d'examens à faire pour le prochain bilan dans trois mois.

Beaucoup trop tôt encore pour une reprise du boulot.

WAIT and SEE......   

22:34 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/05/2006

LES MOTS.........L'AMITIE

D'encouragement de mes collègues, amis, connaissances,.....

Je tiens à les insérer dans mon blog.

Encore merci à vous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas fini.......

 

 

 

 

 

 

12:57 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/05/2006

Moi mon bonheur, c'est....

 

A l'instant même, mon bonheur ......je mange une grosse barre de chocolat...Et toi?

Moi les calories, je m'en fous......

 

Bonne nuit à tous

 

Biz 

23:35 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

CHEMINEMENT

La recherche du bonheur

On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s' être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un  autre.
Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l' on sera mieux quand ils le seront.
 
On est alors convaincu que l' on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.
On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances,
quand on sera à la retraite.
La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux,
que le moment présent.
Si ce  n'est pas maintenant, quand serait-ce ?
La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer.
Il est préférable de l'admettre et de décider d' être heureux
maintenant qu'il est encore temps.

Pendant longtemps, j'ai pensé que ma vie allait enfin commencer.
La vraie vie !
Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu' il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer.

Et alors, là, la vie allait commencer !
Jusqu' à ce que je me rende compte que ces obstacles
étaient justement ma vie.

Cette perspective m' a aidé à comprendre qu' il n' y a pas un chemin qui mène au bonheur.

Le bonheur est le chemin. Ainsi, passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu' un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps,
et que l' on se rappelle que le temps n'attend pas.

Alors, il faut arrêter d' attendre de terminer ses études,
d' augmenter son salaire, de se marier, d' avoir des enfants,
que ses enfants partent de la maison ou simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l' été, l' automne ou l' hiver, pour décider qu'il n' y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

         LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION

Il n' en faut pas beaucoup pour être heureux.
Il suffit juste d' apprécier chaque petit moment
et de le sacrer comme l' un des meilleurs moments de sa vie.

23:25 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/05/2006

N'abandonne surtout pas !

N'abandonne surtout pas !
Lorsque dans la vie rien ne va plus,
que les problèmes tourmentent ton esprit
et que la santé te tourne le dos...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.


Lorsque trop d'erreurs ont été commises,
que tout ton univers menace de s'écrouler
et que, fatigué, tu sens la confiance t'abandonner...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.


Tu sais, la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d'imprévus, et il ne nous est pas donné de savoir à l'avance combien d'étapes nous devrons franchir, ni combien d'obstacles nous devront surmonter avant d'atteindre le bonheur et la réussite.


Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter alors qu'il n'aurait peut-être fallu qu'un petit pas de plus pour transformer un échec en réussite ?
Et, pourtant, un pas à la fois n'est jamais trop difficile.


Tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaire pour faire ce petit pas de plus, en affirmant que la vie est une grande et puissante amie qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter secours.


Tu verras alors que cette attitude appelleras, du plus profond de toi-même,
des forces de vie que tu ne soupçonnais même pas et qui t'aideront à réaliser ce que tu entreprendras.


Mais surtout et avant tout, rappelle-toi bien:
Quand dans ta vie, des moments difficiles viendront...


Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.


Anonyme

 

 

Tirons notre courage de notre désespoir même. 
 Sénèque

 

13:33 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/05/2006

SITE A LIRE

Bonsoir à vous chers visiteurs, 

 

Je vous invite à un passage sur ce site: http://www.fatigue.be/

Me concernant, beaucoup de jours avec, peu de jours sans........la fatigue bien sûre...

18:20 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/05/2006

Bonsoir

Merci à tout les visiteurs sur mon blog.

J'ose espérer encore plein de visites.

De tout coeur

MERCI

22:46 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/04/2006

Aux personnes qui souffrent physiquement et moralement

LââmPetite soeur   
Petite soeur
 
   


Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Les places qu'elles prennent dans ton Coeur,
J'étais la même Petite Soeur,
Petite Soeur...

Je te vois regarder par la fenêtre,
Comme si c'était Moi, comme si j'étais dans ta tête,
Crois-moi, Petite Soeur, le silence et le froid,
Je connais par Coeur, j'y suis passé avant Toi !
Je te vois attendre, attendre que tourne ta chance,
Là je tends dans l'indifférence, hey,
Tu refais la liste de ce qu'il ne va pas,
Tout n'est pas si triste, tu te dis c'est déjà ça !

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j'avais la même dans mon Coeur,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l'intérieur,
J'ai eu le temps d'apprendre de mes erreurs,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite, essuie
Les larmes sur ta joue, la vie est ainsi,
Parfois on prends des coups,
Mais on se relève, plus forte et plus fière,
On s'accroche à ses rêves et on passe les frontières...

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j'avais la même dans mon Coeur,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Essuie tes larmes !
Pleurer ! Ca sert à quoi ?
La vie est ainsi ! Un jour, ça passera,
Tout ça s'effacera !

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j'avais la même dans mon Coeur,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l'intérieur,
J'ai eu le temps d'apprendre de mes erreurs,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l'intérieur,
J'ai eu le temps d'apprendre de mes erreurs,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur,
Petite Soeur...

13:57 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/04/2006

TCHERNOBYL........20 ans déjà

 

Triste anniversaire ce jour........

Je pense à toutes les victimes décédées par cette catastrophe......

Je pense à toutes les victimes malades par cette catastrophe.......

Je pense à tout ces nouveaux nés atteint de malformations......

Je pense à tout ces enfants malades qu'on laisse mourir lentement.....

Je pense à tout ces gens qui faute de moyens n'ont pas quittés les lieux contaminés.....

Je pense à la politique de ce pays qui a laissé et laisse mourir ses citoyens......

22:18 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Lymphome hodgkinien ou maladie d'Hodgkin

 

Tu veux en savoir plus sur ce type de cancer......

Dans ma rubrique "vaincre le cancer", j'ai inséré des liens.......

et puis si je peux aider, n'hésites pas à me contacter........

 

Bonne soirée

21:06 Écrit par Linda dans MON CANCER | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |